Cela fait 10 mois que vous étiez nombreux à nous demander où étaient passés les « Lattard »! Les cuvées 2015 ont mis longtemps à fermenter à cause des faibles taux de sucres. Elles ont été mises en bouteille il y a peu et le Roussane, le Viogner, le Syrah et le Gamay sont de nouveau en rayon. Quelques informations sur ce domaine local (environ de Crest) qui nous offre des vins nature abordables et d’une grande qualité.

Les premières plantations ont eu lieu en 1995, à la reprise de l’exploitation paternelle par Luc et Denis. En effet, sur cette ferme d’élevages et de grandes cultures, en coteaux, où la vigne avait disparue, plusieurs parcelles bien exposées (Sud, Sud-Est) sur sols pauvres se prêtaient à la culture de cépages nobles. Ainsi 1,8 ha de SYRAH, 1,2 ha de GAMAY, 1,7 ha de ROUSSANNE, 1,6 ha de VIOGNIER produiront quelques 18 000 bouteilles de Vin de France, sans artifices extérieurs au raisin. Ces vignes sont cultivées sans traitements à base de produits chimiques de synthèse, en désherbage mécanique ou manuel (raisins issus de l’agriculture biologique depuis 2002), afin de faire s’exprimer toutes les qualités du terroir. Le travail en cave se passe de tout artifice étranger au raisin, tel que levures sélectionnées, colles diverses, … Seule, une petite filtration est parfois pratiquée à la mise en bouteille. Depuis le millésime 2007, toutes nos cuvées sont élaborées sans aucun sulfite.

Gamay :

Gamay vinifié en macération carbonique (vendange entière non égrappée, non foulée), qui donnera tout le fruit et la friandise de ce vin. La robe est d’un pourpre assez clair, et le nez se révèle très fruité (fruits rouges), sur des notes épicées. La bouche est pleine, très équilibrée, et finit sur les épices et le poivre.

Syrah :

Syrah issue de vendange égrappée, vinifiée en cuvaison longue (de 15 à 25 jours selon les millésimes). L’élevage est réalisé en cuve inox, afin de garder tout le caractère fruité de la vinification naturelle sans intrants. Une filtration peut être pratiquée au gré des besoins selon les millésimes.

Dégustation : la couleur est toujours très soutenue, et on découvre au nez des arômes de fruits noirs (mûre, cassis, …) pour les vins jeunes. Ces arômes tirent sur l’olive noire, le cuir au fur et à mesure du vieillissement. La bouche révèle une belle fraîcheur, propice au vieillissement de quelques années.

Roussane :

      La fermentation est réalisée en barrique de 3 ans (3 « vins ») au minimum, voire carrément en cuve inox pour certaines années. Cette technique permet de ne pas trop marquer le vin par les notes boisées, qui garde ainsi tout son fruit.

Dégustation : La robe est jaune or, le nez dévoile des arômes de fruits exotiques (ananas, mangue), ainsi que d’agrumes, subtilement alliés à des notes anisées, mentholées. La bouche est très complexe, riche, et très équilibrée.

Viognier : La fermentation est exclusivement en fût de chênes, neuf ou récents (moins de 3 vins). L’élevage est de 10 à 11 mois sur lies, apportant beaucoup de finesse à ce viognier.

Dégustation : Il dévoile au nez des arômes de fruits blancs (poires, pêche, blanche, …), subtilement mêlés aux amandes grillés de la barrique, et aux notes mentholées. La bouche est longue, sans acidité.